Rechercher
  • Jeûne en itinérance

Premier voyage : regards croisés


Louise :

Pourquoi écrire sur un séjour déjà passé ? pour poursuivre l'aventure, continuer de partager, de semer les graines de l'autonomie, du "je suis capable de ", de la santé naturelle, de la bienveillance et du respect mutuel. Pour témoigner.

Cécile, Sophie, Stéphanie, Valérie. Elles ont été les premières, les premières à se lancer, à avoir reçu notre proposition comme un appel, un appel fort, assez fort pour leur permettre de voyager à pied à travers les montagnes, en jeûnant. Et pour célébrer un anniversaire hors du commun ;-)

Porter, l'espace de quelques jours, l'essentiel : de l'eau, un toit, et des vêtements chauds et de l'Amour. Le corps peut se suffire à lui-même.

Nous avons cheminé, émerveillées, à travers de vastes étendues fleuries balayées par les vents, crapahuté en forêt au milieu des lapiaz et sous le regard bienveillant et protecteur des vieux pins, sages gardiens et témoins de ces lieux envoutants. Nous avons savouré les pauses ensoleillées, bercées par les chants des oiseaux. Les éléments naturels, si chers à notre vie, à notre équilibre, étaient là : l'Eau, si précieuse en ces terres Vertacomicoriennes, nous a accueillies le 1er jour, pluie, grêle, orage ... Elles n'ont rien lâché. Fluidité et lenteur. La Terre, notre socle, si nécessaire à notre ancrage, notre alignement. Le Feu, soleil lumineux dans le bleu du ciel et dans nos cœurs, douce chaleur encore timide en ce début d'été. L'Air, compagnon de route, qui fait virevolter nos pensées sombres ou joyeuses. Respire. Inspire le positif, le beau, le bon. Expire le plus sombre pour mieux le comprendre.

Le hasard nous a fait voyager avec nos parts d'Ombre et de Lumière, de Force et de Vulnérabilité, de Bienveillance et de Confiance envers nous-mêmes, envers les Autres, envers la Vie. Le Yin et le Yang, dans ce bal éternel du vivant, mêlant dans nos cœurs féminin et masculin, Clarté et Confusion.

Nous étions Là hier, bien présentes, posées sur la Terre pour offrir au vent nos vœux consumés, transmutés par la magie du Feu...

Nous sommes Là, aujourd'hui, dans d'autres espaces, mais aussi dans le cœur de chacune.

Prenez soin des souvenirs que vous vous êtes créés là-haut, au cours de ce passage, prenez soin de cette part de vous-même révélée par le jeûne et l'aventure partagée, prenez soin de vos émotions.

Merci à mes montagnes, mes piliers, mes remparts, mes sources d'inspiration. Merci à vous, femmes authentiques, d'avoir croisé ma route. Merci à la Nature qui éclaire mon chemin, Merci à la Vie.


Sylvène :

Nous sommes mi-juin. Depuis quelques semaines, la météo est perturbée, beaucoup de pluie, de brouillard, de températures fraîches, dans les maisons en montagne on a envie de rallumer le poêle. Depuis quelques mois, nous sommes tous un peu perturbés, covid, confinement, des repères lâchent, des questionnements nous assaillent... Et depuis l'automne dernier, a germé ce projet un peu fou, avec Louise, de vous emmener jeûner en immersion dans les montagnes. Pour allier les bienfaits du jeûne dans vos corps physiques avec la puissance d'une connexion permanente avec la nature. Cela engendre randonnée en autonomie, bivouac, itinéraire sauvage, et aussi méditation, lien aux corps, et cercle de parole. Derrière tout cela, il y a l'envie de vous permettre de connecter avec votre Nature Profonde, avec votre guérisseur intérieur.

Pour ce premier séjour, 4 aventurières ont répondu à l'appel ! Issues d'horizon et d'univers très divers, chacune a pu vivre l'expérience dont elle avait besoin.

Découverte du jeûne, découverte des capacités du corps qui jeûne, contacter ses ressources intérieures, laisser aller ce qui encombre, se nourrir des délicatesses de la nature, et aussi se confronter à ses limites... ceci n'est qu'un aperçu de ce que j'ai pu percevoir :)

En tant que co-organisatrice, cette expérience m'a été extrêmement enrichissante. J'ai été confrontée à mes doutes, à mes tiraillements intérieurs, mais j'ai surtout bien senti la présence de cette Bonne Étoile qui nous a inspiré ce projet et qui nous a guidé tout du long pour traverser l'orage, avoir l'eau suffisante (dans ce territoire du Vercors), dénicher des espaces de bivouac hors du temps et être à l'écoute du vécu de chaque participante. Mon cœur exprime un grand merci envers la Vie, celle qui nous montre le chemin à suivre pour toujours évoluer en nous-même, un grand merci à ces femmes pionnières qui ont fait confiance à l'appel qu'elles ont senti à l'intérieur d'elles, et un grand merci à Louise d'avoir osé me proposer cette collaboration dans cette magnifique aventure.

85 vues1 commentaire

© 2020 Jeûne en itinérance, tous droits réservés